invagination

1997.10.16

Douglas Edric Stanley

Terme détourné par Derrida pour décrire le processus d'extériorisation-intériorisation par lequel on se trouve à la fois intégré et éjecté dans un seul mouvement « d'exappropriation ». Utilisé ici pour appuyer la nature de l'inversion prothétique de l'interactivité, qui fait de l'interacteur une sorte de point de fuite du programme. « L'invagination est le reploiement interne de la gaine, la réapplication inversée du bord externe à l'intérieur d'une forme où le dehors ouvre alors une poche. Une telle invagination est possible dès la première trace. C'est pourquoi il n'y a pas de « première » trace. » (Derrida, Parages, ed. Galilée, 1986, p.143)

cf. dispositif