Stratifications

Douglas Edric Stanley

2021.03.16

Stratifications was a hyrid class mixing painting and creative coding, created with the artist Jérémie Setton. In this class, we explored the act of generating images through a process of sedimentation, or “stratifications”, i.e. layering material progressively to generate an image. This on-line adaptation includes all the videos used to introduce students to the basic functions of programming with the environement P5.

Mots clefs

Peinture, Programmation, Procédé, Étape, Itération, Ordonnancement, Stratification
Strates

Stratification

Une des manières de façonner des images sur ordinateur serait par couches, par calques, par strates — dans un processus itératif. Pixel par pixel, la machine fabrique l’image. À l’opposé de certains procédés des cartes graphiques, où les formes sont « rendues » en parallèle, c’est-à-dire tout en même temps — les processus d’empilement linéaires ressemblent plutôt à des pratiques plus classiques, où une peintre travaille couche par couche pour façonner son tableau.

Processus

Pour la deuxième partie de cette module « Stratifications », nous avons travaillé avec l’environment P5 pour fabriquer des formes à partir de procédés paramétriques, tantant pendant tout le processus de décomposer les différentes notions, fonctionnalités, et étapes qui contribuent à façonner les images.

P5

P5 est un langage de programmation conçu pour et par des artistes. Il vous aide dans la création d’images interactives, de dessins génératifs, de formes modulaires et tout un tas d’autres types d’œuvres et d’objets algorithmiques.

P5 est une nouvelle « interprétation » du projet Processing, mais cette fois-ci basé sur une technologie ouverte, celle du web, plutôt que des technologies anciennes, fermées (et mourantes) comme Java. De la même manière, ces tutoriels mettent à jour les anciens cours Processing et profitent d’une nouvelle ouverture du project Processing avec les nombreux standards web initiés avec HTML5.

Paul Klee, Polyphon gefasstes Weiss

Ce cours a utilisé comme pour le départ le tableau « Polyphon gefasstes Weiss » de Paul Klee (1930).

Bibliographie