« La technique qui interrompt un état des choses en impose un autre. Nous sommes dans une telle période notamment pour ce qui concerne les images et les sons, supports de la plupart de nos croyances. Comme Thomas, nous croyons ce qui nous voyons ou entendons : ce que nous percevons. Mais aujourd'hui, nous percevons la plupart du temps par l'intermédiaire de prothèses de perception. Cela signifie que les conditions dans lesquelles se constitue nos croyances sont entrées dans une phase d'intense évolution. » — Bernard Stiegler, « L'image discrète », dans Échographies de la télévision avec Jacques Derrida, Éditions Galilée/INA, 1996, p.167-8

Breaking News

Notre monde est désormais un monde de Deepfakes.

TomoNews nous re/construit toutes les actualités du monde en simulations 3D.

Nicolas Cage est le plus grand acteur de tous les temps : Indiana Jones, James Bond, Forrest Gump, Lois Lane, Tommy Wiseau, Terminator T-1000, tous (et toutes) ont été joué/e/s par Cage.

Et à Vélès, Macédoine, dans une réalité sorti tout droit d'Idiocracy (2006), un garçon de 18 ans aide un candidat safrané de télé-réalité à se faire élir Président des États-Unis.

Ce workshop propose d'explorer ce monde parallèle de la réalité+fiction à travers l'utilisation d'outils de modélisation et de reconstruction d'espace (photogrammétrie, Cinema4D), un moteur de jeu (Unity 3D), et les casques de réalité virtuelle ou des appareils de réalité augmentée. Les étudiants utiliseront ces techniques pour construire ou reconstruire une réalité à travers ces techniques liées à l'immersion et à la simulation. À l'inverse de l'éthique du New York Times qui tente d'utiliser la réalité virtuelle, la vidéo 360° et la réalité augmenté pour générer de l'empathie journalistique, ce workshop exploitera ces mécanismes d'empathie immersives pour créer des alternatives plus vrais que le vrai.

Références