calculation

2004.06.18

Douglas Edric Stanley

Pour qu'il y ait jeu, pour qu'il y ait modulation et l'art de la modulation, il doit y avoir règle, il doit y avoir mesure. "Moduler" veut dire faire varier, mais on ne peut moduler qu'à partir d'une mesure, qu'à partir d'un ordonnancement. On peut ordonner en même temps qu'on varie, il peut y avoir traitement en temps réel, mais pour qu'il y ait jeu, il doit y avoir règle du jeu, c'est un concept biface. Mais ceci est un double mouvement : a) pour moduler on mesure, on charcute le réel en le discrétisant, on ordonne le réel; b) mais du même mouvement, on n'ordonne que pour pouvoir moduler, et varier cet ordonnancement. Les procédés numériques, les procédés de discrétisation du réel dans lesquels nous nous trouvons actuellement, n'ont de sens que par rapport à une variabilité sur ces elements discrets.

Ordinateur

On a beau pouvoir scanner une image et la consérver pixel par pixel sur un appareil de stockage, il faut vite savoir l'operation que l'on fera à cet objet ordonnancé. On peut ordonner du monde tout ce qu'on voudrait, il doit y avoir traitement pour que l'operation ait un sens. Il faut un ordinateur, un ordinateur doté d'algorithmes qui donneront un sens, une direction, une suite aux données.