codec

1997.10.16

Douglas Edric Stanley

Compression/Décompression. Terme introduit par Rose Stone pour décrire les processus du désir dans des communications avec une bande passante à basse résolution (Allucquère Rosanne Stone, The War of Desire and Technology at the Close of the Mechanical Age, MIT press, 1995, p.93-97). Imitation du processus utilisé par l'information pour transmettre un événement dans une multitude de situations où la qualité des moyens de communication n'est pas assurée. L'exemple-clé donné par Stone : la téléphone rose. Au lieu de simplement faire abstraction du contenu du message et de le transmettre dans un code qui fait abstraction des moyens de communication, le processus de compression-décompression du désir rajoute deux fonctions : il s'agit non seulement de messages qui portent du sens, mais de gestes, d'affects, d'ambiances, de postures. On peut même transmettre toute une expérience de contacte érotique à travers une bande passante à basse résolution (téléphone, radio-amateur, etc). Deuxièmement, avant de schématiser une intensité corporelle et de la transférer dans un morceau d'abstraction pour ensuite la réactualiser de l'autre côté de la communication, le processus de compression-décompression du désir travaille à partir de transferts trans-modaux qui permettent de relayer un geste en tant que son, ou un sentiment en tant que mot. Dans un tout autre contexte, ce même processus est décrit par Daniel Stern comme la preuve d'une capacité de perception amodale qui perçoit entre les différents centres de perception. Dans le cas de la réalité virtuelle, ce processus de compression-décompression nous permettra de percevoir la possibilité d'un autre type d'interactivité, qui ne cherchera pas à occuper, et finalement occulter, tous les sens au nom d'une reproduction de la « réalité ». La compression-décompression du désir permet au contraire d'accroître l'activation des sens -- avec un minimum de moyens -- et de les injecter dans ce processus de travail de l'imagination.

réalité virtuelle

bibliographie :